ECOLE CATOVIENNE D'ARTS MARTIAUX Ecole R. J. JUGEAU E.C.A.M 78
ECOLE CATOVIENNE D'ARTS MARTIAUXEcole R. J. JUGEAUE.C.A.M 78

Présentation :

De la discipline : le Nihon Tai Jistu

D'abord NIHON (authentiquement japonais) : Label de qualité décerné à la méthode par l’International Martial Arts Fédération (I.M.A.F). METHODE MODERNE de défense personnelle, Le NIHON TAÏ JITSU est l’une des écoles de JU-JUTSU.

D'abord NIHON (authentiquement japonais) : Label de qualité décerné à la méthode par l’International Martial Arts Fédération (I.M.A.F). METHODE MODERNE de défense personnelle, Le NIHON TAÏ JITSU est l’une des écoles de JU-JUTSU.

Littéralement «technique du corps », c’est un sport de combat utilisant toutes les armes naturelles du corps pour appliquer clés, coups frappés ("atemi") et projections en réponse à différents types d’agressions.

Le JU JUTSU, TAÏ JUTSU est à l’origine des arts martiaux tels que le Judo, le Karaté ou le Aïkido. C’est une des méthodes les plus complètes de l’art du combat à mains nues contre des adversaires qui peuvent être aussi armés de poignard, matraque, chaise et autres objets divers.

Ces techniques qui étaient autrefois considérées comme secrètes par les samouraï, étaient enseignées, selon les régions et les maîtres, sous des appellations différentes définissant toutes une même technique de self-défense.

Plus près de nous, entre 1880 et 1925, de grands Maîtres ont donné naissance au Judo, au Karaté et à l’Aïkido en se spécialisant dans une technique à courte, grande ou moyenne distance.

Comme l’explique Hiroo Mohizuki : 
«Dans le budo japonais, les Samouraï étudièrent et mirent en pratique toutes les formes de combat permettant d’utiliser également toutes les possibilités musculaires : extension/ vitesse/souplesse- traction/ force. Plus tard, le budo perdit sa forme originelle pour être assimilé à un ou plutôt à plusieurs sports. En même temps que morcelé, il s’en trouvât appauvri.

Cette conception nouvelle donna lieu à l’éclosion d’une multitude de «spécialités », dès lors, les «spécialistes » se multiplièrent au détriment des «généralistes, d’où déséquilibre mental et physique crée par la pratique de nombreuses méthodes trop hâtivement élaborées.

Toutefois, quelques techniciens, conscients de ces manques, cherchent à retourner aux sources sans pour autant renoncer à un objectif de créativité comme d’efficacité.
 
Roland Hernaez est de ceux-là et je ne peux que m’en réjouir… »
(Roland Hernaez est en effet le fondateur de cette méthode).

Le NIHON TAÏ JITSU n’est pas un sport de compétition, car pour conserver l’intégrité physique du sportif, certains coups, certaines clés ou projections ont été prohibés en Karaté ou en Judo parce que trop efficaces et donc dangereux.
 
Or précisément, «ces interdits » que nous enseignons dans cette méthode de self défense, parce que justement très efficaces. Le pratiquant apprend en même temps à maîtriser l’exécution de toutes ces techniques.
 
Le pratiquant de Nihon Taï Jitsu doit rechercher l’efficacité plus par la maîtrise de son art que par la force, le mot maîtrise signifiant : réflexe, souplesse, contrôle de soi et connaissances techniques.
 
D’une grande simplicité d’application, le Nihon Taï Jitsu apprend aussi à proportionner la riposte à l’attaque subie et à rester dans le cadre de la légitime défense.

Liens utiles :